Plantes toxiques

Les plantes médicinales toxiques

Il est dit que l'herbe est toxique quand ses ingrédients actifs sont toxiques que la plante contient. Dans ce cas, il est essentiel d'être toujours le professionnel de la santé qui décide d'utiliser devrait être accordée à l'usine. Dans la plupart des cas, ces plantes sont utilisées en homéopathie.

Les plantes médicinales toxiques

De nombreuses herbes toxiques. Les principales plantes toxiques constaté ce qui suit:

  • Aconit (Aconitum napellus L.). La substance active est l'aconitine. Il est utilisé dans les névralgies, sciatique, palpitations, angine de poitrine, l'asthme, la toux, la toux nerveuse, asthme, etc.
  • Bitter amandes (Amygdalus communis ssp. Amara). Les amandes amères sont actifs pour le cyanure d'hydrogène. Il est l'un des poisons les plus rapides et les plus forts connus, mais il est en fait dans les amandes amères, mais se forme au contact de l'eau.
  • Arnica (Arnica montana L.). Son ingrédient actif est le arnicina propriétés toxiques. Sa teinture est utilisée en homéopathie pour tous les types de contusions, blessures, contusions, etc.
  • Belladonna (Atropa belladonna L.). Ils utilisent leurs racines, graines, fruits et surtout les feuilles. Son ingrédient actif est l'atropine, extrêmement toxique. Il ya tant d'applications en homéopathie, nous vous invitons à lire notre article sur la belladone.
  • Cebadilla (officinalis Sabadilla). Il s'agit d'un poison irritant, si vous avez besoin d'une prescription. Il a été utilisé en course, la paralysie, l'éclampsie, etc
  • Coca (Coca érythroxylone). La cocaïne est le principal alcaloïde contenant cette plante. Il s'agit d'un analgésique puissant.
  • Numérique (Digitalis purpurrea L.). Du point de vue de la médecine, son principe est la digitaline très toxiques provenant d'une dose centigramme. Cette plante a été utilisée dans l'étroitesse de l'aorte et des troubles cardiaques.
  • Blanc ellébore (Veratrum album L.). Un antidote poison violent est l'iodure de potassium et tasnino. Comme Belladonna, et de nombreuses autres plantes mentionnées ici, a de nombreuses applications dans l'homéopathie.
  • Scille ou Scilla (Urginea maritime). Il est l'un des plus efficaces connus diurétiques. Il a été utilisé dans l'ascite, l'hydropisie, la bronchite.
  • Stramoine (Datura stramonium L.). Plante Solanum très toxique. Aussi forte que la belladone. Utilisé dans la chorée, l'épilepsie, l'incontinence urinaire, la photophobie, hémorroïdes, etc.
  • Euphorbia (Euphorbia canariensis L.). Il est utilisé en interne pour être extrêmement irritant
  • Saint Ignace de haricots (Ignatia amara). Une autre plante toxique d'une grande utilité dans l'homéopathie dans les cas de dépression et de troubles mentaux.
  • Nux vomica (Strychnos nux-vomica, L.) Deux de ses actifs:. Brucine et la strychnine sont très toxiques. Cette plante est largement utilisée en homéopathie dans les troubles digestifs, la dyspepsie, etc.
  • Rue (Ruta graveolens). Il est utilisé comme emménagogue, vermifuge, mais il faut être très prudent et ne pas administrer aux femmes enceintes jamais encombré comme la matrice et peut être avortée.
  • Snuff (Nicotiana tabacum L.). Famille des solanacées Plante. Son ingrédient actif est la nicotine alcaloïde. Il a été utilisé dans des lavements de perfusion pour la constipation. Il a également été utilisé comme un émétique (vomissements induit).
  • Daphné (Daphne gnidium). L'euphorbe est une drastique si énergique que les conséquences néfastes qu'elle produit est tombé en désuétude. Usage externe est utilisée comme rubéfiant et vesicatorio.

Traduction automatique