Le choix du traitement médical: le droit de chaque patient

? Dans quelle mesure un patient a le droit de choisir leur propre traitement en cas de maladie?
? Faut-il un juge d'intervenir dans ces domaines?
? Quel est le plus important pour la vie ou la liberté?
Bien qu'ils semblent réponses très facile, il ya quelques années, j'ai eu l'occasion de suivre de près le cas d'une famille très proche qui a dû prendre une décision très importante concernant un chirurgien traitement médical parce qu'il avait proposé un fibrome que devait être enlevée pendant la chirurgie.
Le cas
MMF, un adulte a dû être admis à l'hôpital Virgen de la Salud de Toledo, en raison de saignements qui traversait régulièrement en raison d'un fibrome sous-muqueux, qui par la localisation dans l'utérus provoque cette pathologie. La situation nécessitaient une attention immédiate, car le patient due à une hémorragie il souffrait, était très faible et avec une anémie importante. Au moment de l'admission d'hémoglobine était de 8, cinq jours après le 6.
Quand il était temps de parler avec l'équipe médicale sur la procédure chirurgicale et les risques que cela suppose, MMF il a avisé son équipe médicale, avec le chirurgien qui serait d'effectuer l'opération à la tête, elle était prête à travailler avec tout ce que le médecin de l'équipe détermine, mais à l'exception des transfusions sanguines. Elle, comme les Témoins de Jéhovah qui refusaient de porter ce type de traitement en cas de besoin en raison de leurs convictions morales et religieuses. Je demande que avant cet événement, le besoin de thérapies de transfusion sanguine de substitution ont été utilisés (salines, l'érythropoïétine, etc.) Avec laquelle elle n'était pas d'accord. Autrement dit, elle a refusé, pas tous un traitement pour leur sort, mais une partie du traitement si nécessaire et propose des alternatives.
L'équipe médicale je raisonne avec elle sur la situation dans laquelle il a été et celle due à l'anémie et le plus que toute nouvelle hémorragie pendant l'intervention de sa vie pourrait être en danger. Les nombreuses reprises tenté de convaincre de la nécessité de leur donner l'autorisation d'utiliser des transfusions de sang au cours de l'action si cela s'avérait nécessaire.
M.M.F. J'ai beaucoup apprécié l'intérêt que l'équipe médicale avait avec elle, mais leur a rappelé qu'elle avait le droit de choisir le traitement le plus approprié, qu'il croyait dans son cas, même collaborer avec l'équipe médicale dans tout disponible, cependant, elle se rapportait à des transfusions sanguines ne pouvait accepter en raison de leurs profondes convictions morales et religieuses. Vous les avez commenté votre question ou problème concernant ce type de traitement en raison des dangers potentiels que mai suite à des transfusions de sang (infections virales, le VIH, une diminution de la capacité du système immunitaire, etc.) Comme on l'a maintes fois été démontrée. (Voir l'article "Erythrocyte Deux Deux après l'extraction.)

M.M.F. J'ai fait le commentaire qu'elle a compris sa position et il comprend que pour les médecins pour sauver la vie est une priorité, mais je leur ai dit que si leur position eu des complications dans la chirurgie elle a écrit exonéré de toute responsabilité puisque le seul responsable des conséquences elle était négative. Aussi compte tenu de la collaboration limitée et le harcèlement dont il a fait l'objet d'annoncer qu'elle était prête à lui donner le haut, s'ils le jugent bon, et chercherait un autre partenaire de l'équipement plus médicale. Ils ont refusé.
Comme vous pouvez l'imaginer il ya eu une lutte acharnée entre eux. Comme la position M.M.F. a été catégorique sur ce point et a été l'âge, l'équipe médicale était confrontée à un dilemme: Nous continuons de respecter les droits des patients au choix du traitement ou de rejeter l'affaire et est d'un autre médecin de l'équipe, qui acceptent les principes de patient, effectuer l'opération sans l'utilisation de sang?
Il semble que ces deux positions étaient les plus logique, mais non, tout prend soudain une tournure inattendue.

Sujets connexes:
 - Si un juge de décider du type de traitement médical doit-on suivre? Partie 2
 - Respect de l'autonomie du patient. Partie 3

* Traduction Automatique